PES

Toutes les actualités : PES

Le ministre J.-M. Blanquer veut imposer un oral supplémentaire en juin 2021. Un oral pour exclure de l’Education nationale. Au nom de la loi d’urgence sanitaire, le ministre change les règles et remet en cause le concours.

Avec FO, nous disons NON au ministre :

Nous sommes surchargés de travail et dans des conditions d’affectation souvent difficiles.

Nous sommes lauréats de notre concours. Hors de question d’y renoncer, Monsieur le ministre.

Abandon de l’oral de titularisation !

Maintien du droit à la titularisation de tous les collègues !

Signez et faites signer la pétition FO

 

Le SNUDI-FO 33, syndicat totalement indépendant du ministre et de l’administration, et à ce titre, a toute latitude pour défendre vos revendications, sera à vos côtés à l’INSPE pendant toute cette année scolaire :

Permanences à l’INSPE de Bordeaux Caudéran :

jeudi 8 octobre, 12 novembre,  3 décembre,21 janvier, mardi 23 février, jeudi 18 mars, 8 avril, 29 avril

 

Dans notre local syndical :

Tous les mercredis (9h-12h et 13h30-16h30) à l’Union Départementale FO de Bordeaux - 17 quai de la Monnaie – Tram C : arrêt St Michel

 

N’hésitez pas également à nous contacter par mail ou par téléphone y compris durant les congés scolaires :

Retrouvez ici les coordonnées de vos délégués FO à l'INSPE et dnas vos circonscriptions

Compte rendu du Conseil de formation de la Gironde le 19 février 2020

Extrait de la déclaration préalable du SNUDI-FO : en intégralité ici et en téléchargement plus bas

 

 

Les contestations actuelles contre la réforme des retraites soulèvent de façon évidente les multiples difficultés (précarisation, mépris…) que rencontrent les professeurs au quotidien.

 

Aujourd’hui la coupe est pleine, et les inscriptions en baisse drastique au CRPE n’en sont que la conséquence logique. En 2020, dans le premier degré, le concours de recrutement de professeurs des écoles enregistre une baisse des inscrits d’un peu plus de 3%. Des conditions qui, en plus de repousser les éventuels candidats aux postes, font fuir les enseignants ! Dans le premier degré, depuis 2012, le nombre de démissions d’enseignants est en hausse, passant de 289 par an à 861 en 2017-2018.

IUFM, ESPE, INSPE…. les réformes se suivent et se ressemblent en un point : elles ont restreint, au fil des ans, la formation initiale, à tel point que la formule actuelle réduit à peu de chose la dimension professionnelle et théorique de la formation.

….

Animations pédagogiques… Nous avions soulevé ce point lors du dernier Conseil de Formation, resté sans réponse…Alors qu’en est-il en Gironde?... La suite ici

Des textes réglementaires qui ne plaisent pas à l'administration, pas plus que cette instance du CHSCT qui ne semble pas être d'une importance capitale... c'est vrai, il ne s'agit que de la santé des collègues au final !

Des arrêts maladie de PES en pleine explosion

...

- La Loi « Ecole de la Confiance » transpose à l’Education nationale ce vaste chantier de démolition

- Un vivier de contractuels précaires sans garantie de titularisation !

- Le concours et les masters disciplinaires dans le collimateur

- L’objectif : supprimer 25 000 postes et pulvériser le Statut !

Haut de page