2019/2020 : Avancement accéléré classe normale (7ème et 9ème échelon)

La CAPD promotions Avancement accéléré au 7ème et au 9ème échelon de la classe normale se tiendra le mardi 28 janvier 2020 après-midi.
Elle va étudier les accélérations au titre de l’année scolaire 2019/2020 (RDV de carrière en 2018/2019).

Renvoyez votre fiche de suivi à snudifo33@yahoo.fr

Promotion classe normale : Avancement accéléré au 7ème et 9ème échelon (copie)

Le règne du mérite individuel et de l’arbitraire

Contre les droits collectifs et l’indépendance professionnelle

4 pages FO : Contre PPCR et son évaluation des enseignants

 

Au-delà du caractère arbitraire des avis formulés, FO conteste les documents de travail transmis aux délégués du personnel qui sont inexploitables !

  • Aucun discriminant indiqué sur les tableaux pour départager les collègues à avis équivalents.
  • Aucune mention du genre des collègues, ce qui écarte toutes possibilités de vérifier scrupuleusement l’équilibre femme/homme.
  • Aucune mention de la circonscription d’exercice du collègue, ce qui empêche d’étudier ou mettre en évidence des éventuels effets d’IEN.
  • Aucune mention des dates de naissance, dates effectives de promotion, AGS ….

 

Face à l’insistance des délégués du personnel, la hiérarchie s’essaye à nous expliquer comment ils ont procédé pour départager les collègues….  nous assurant de sa plus grande probité et nous demandant de lui faire confiance !

Nous comptons le nombre de croix dans les compétences excellentes, puis très satisfaisantes….  On promeut ceux qui ont le plus de croix…. A croix équivalentes (départage selon l’ancienneté de grade, puis AGS, puis âge), MAIS parfois on ne compte pas les croix, on fait des moyennes (4 points pour une croix excellente, 3 points pour les très satisfaisantes…)

 

Des moyennes mystérieuses…un classement inexplicable …

Partie de Bonneteau pour les collègues :

« Regardez mes mains… hop, hop, hop ! Où sont les discriminants ? »

 

FO interroge : s’il y a des discriminants vérifiables, pourquoi ce refus de les faire apparaitre sur les tableaux ?

 

FO propose aux autres organisations syndicales  une suspension de séance, afin d’exiger que les documents de travail complets soient remis sur table.  Réponse de la hiérarchie : « Impossible, nous ne pouvons pas vous transmettre maintenant ces documents »

Alors la convocation d’une nouvelle CAPD s’impose ! Refus catégorique

 

FO : Lors des dernières élections professionnelles, les PE du département ont élu leurs représentants pour  vérifier l’égalité de traitement des agents dans toutes les opérations de mouvement ou d’avancement de carrière ! Force est de constater que vous empêchez les délégués du personnel d’exercer leur mandat !

 

L’ensemble des organisations syndicales (FO, Snuipp-FSU, Se-Unsa) vote à l’unanimité contre le tableau de promotion.

 

Réponse de l’IEN adjointe : De toute façon la CAPD est consultative !

 

Pour la hiérarchie, tout se décidera « entre amis… à pot et à rôt ». On nous consulte ou on nous insulte ?

 

Les collègues sont donc promus ou non-promus contre l’avis unanime de leurs délégués du personnel !

 

Le protocole PPCR a été signé par la CFDT, l’UNSA et la FSU. Il a été rejeté par FO, la CGT et Solidaires représentant plus de 50 % des agents.

Le gouvernement Valls a pourtant décidé de l’appliquer. Au comité technique ministériel du 07/12/2016, la FNEC FP-FO, la CGT et la FGAF ont voté contre ce décret tandis que la FSU, l’UNSA et la CFDT ont voté pour !

 

Avec PPCR et la réforme de l’évaluation des enseignants !

Le début de carrière est ralenti pour tous.

Il faut maintenant 8,5 ans de service pour arriver au 6ème échelon alors qu’avant PPCR, cela prenait au mieux 6,5 ans et au pire 8 ans.

 

Pour les promotions au 7ème échelon (entre le 1er septembre 2019 et 31 août 2020) :

210 promouvables – 30% seront promus de manière accélérée (30% passent au 7ème échelon un an avant les 70% restant)

Les promouvables sont ceux qui ont eu leur RDV de carrière l’année dernière (2018-2019)

C’est l’avis obtenu lors de ce RDV qui détermine le classement des collègues.

Sur les 210 promouvables :

  • 42 avis excellent (20%) : tous promus
  • 91 avis très satisfaisant (43,3%) : 21 promus
  • 76 avis satisfaisant (36,2%) : aucun promu
  • 1 avis à consolider (0,5%): non promu

 

Pour les promotions au 9ème échelon (entre le 1er septembre 2019 et 31 août 2020) :

341 promouvables – 30% seront promus de manière accélérée (30% passent au 9ème échelon un an avant les 70% restant)

Les promouvables sont ceux qui ont eu leur RDV de carrière l’année dernière (2018-2019)

C’est l’avis obtenu lors de ce RDV qui détermine le classement des collègues.

Sur les 341 promouvables :

  • 82 avis excellent (24%) : tous promus
  • 157 avis très satisfaisant (46%) : 20 promus
  • 99 avis satisfaisant (29%) : aucun promu
  • 3 avis à consolider (1%): non promus

Fiche de suivi

En format PDF en bas de page

Fichier(s) à télécharger

    
Haut de page