Contractuels : la pénurie organisée

La Gironde dispose des postes, mais n’a pas assez d’enseignants. L’objectif de la Dsden est de ne laisser aucune classe sans enseignant.

 

Recours massifs au contractuels : CQFD  !

 

 

La Dsden dispose d’un vivier de 80 contractuels, pour la plupart, des personnels qui ont raté le concours de PE. 44 ont été recrutés cette rentrée, dont 30 qui ont été reconduits.

Les collègues dans les écoles découvrent leur présence le jour de la rentrée.

 

Le Snudi demande pourquoi les contractuels sont affectés avant les PE du 4° mouvement

 

Réponse du Dasen : « Cette décision est assumée. Les PE du 4° mouvement n’ont pas obtenu satisfaction avant. Les contractuels ne sont pas des bouche-trous. Contractuels et Titulaires sont dans le même vivier. »

 

Le Snudi demande pourquoi les contractuels ne sont pas affectés en ASH

 

Réponse du Dasen :«  Pas de contractuels en ASH car ils ne peuvent pas s’investir sur le long terme alors que les PE pourront avoir la vocation de l’ASH »

 

Commentaire de F0 :

 

Faire appel à des contractuels au lieu de recruter sous statut sur la liste complémentaire du concours est une décision délibérée. C’est une attaque claire contre le statut, une précarisation de la fonction d’enseignant.

 

Rappelons que ces personnels sont en CDD, payés à l’échelon 2, souvent sans congés payés. Ils n’ont aucune formation sinon 3 jours, avant la rentrée, non payés et basés sur le volontariat.

 

Le Snudi revendique, conformément à la résolution du Congrès de Gravelines :

·                     « - la titularisation de tous les contractuels ;

·                     un concours spécifique pour que les contractuels actuellement recrutés puissent devenir stagiaires, et dans l’attente, le renouvellement de leur contrat. »

 

Les contractuels ont besoin d’être organisés et défendus !

Transmettez-nous leurs coordonnées, transmettez leur les nôtres !

    
Haut de page