Détachement rentrée 2021 : CAPD du 16 mars

Détachement : des paroles et pas d’actes !!

Côté pile, les paroles : Les personnels enseignants des 1er et 2nd degrés, d'éducation et les psychologues de l'éducation nationale peuvent être détachés dans d’autres corps enseignants ou assimilés. A ce titre, l’académie de Bordeaux organise chaque année une campagne de candidatures au détachement et veille à favoriser la mobilité des personnels, dans le cadre notamment de demandes réitérées.

Côté face, les actes : Sur les 19 demandes de détachement de PE dans le 2nd degré, seules 7 ont reçu un avis favorable ! Et toutes les demandes en mathématiques sont systématiquement refusées !!! Au prétexte d’équilibre et de ressources ! Argument balayé par FO :  ce ne sont pas 12 collègues qui vont mettre en péril un département comptant 8100 PE !

A contrario, les 26 demandes de détachement à l‘étranger ou dans une autre administration ont toutes reçu un avis favorable…

FO a demandé les chiffres, en sens inverse, du nombre de demandes de détachement vers le 1er degré. Pas de chiffres officiels à nous donner, mais il n’y en aurait pas beaucoup.

FO a fait son analyse, les conditions de travail seraient-elles peu attractives ?? Et cela ne va pas aller en s’améliorant. Le rectorat ne veut considérer dans le barème du mouvement que l’ancienneté de fonction comme instituteur ou professeur des écoles, et non plus tous les services exercés dans la fonction publique (AGS).  De fait, tous les fonctionnaires en détachement vont avoir un barème identique aux stagiaires pour le mouvement avec le risque d’une affectation en conséquence !!!

Les PES et les contractuels démissionnent, les collègues en poste cherchent à partir… Et on les comprend : les conditions de travail se dégradent, les salaires n’augmentent pas contrairement à la surcharge de travail, les collègues sont mis sous pression.

Bref le métier d’enseignant n’est plus du tout attractif, alors aujourd’hui, on bloque les droits à la mobilité des collègues par peur d’en manquer demain !

FO a dénoncé la supercherie, les opérations de communication de notre ministère : les grands discours visant à favoriser la mobilité des fonctionnaires alors que les détachements, les disponibilités, les ruptures conventionnelles sont réduites à peau de chagrin ou simplement refusés !

    

Articles en relation

Actuellement, il n'y a pas d'actualité.

Haut de page