n°101 : Canicule, 41°C annoncés en Gironde ! FO alerte le DASEN

CANICULE : jusqu’à 41° annoncés en Gironde

 

Alors que l'Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS) considère "qu'au-delà de 30 °C pour une activité sédentaire, et 28 °C pour un travail nécessitant une activité physique, la chaleur peut constituer un risque pour les salariés" et donc à plus forte raison pour des enfants, la seule mesure prise par notre ministère face à la canicule annoncée (voir ci-après les prévisions météo pour cette semaine en Gironde), c'est une nouvelle fois une Note de "recommandations" aux directeurs et une affichette, les mêmes conseils que d’habitude qui ne règlent évidemment rien et qui permettent à la hiérarchie de se défausser de ses responsabilités sur les directeurs.

Rappelons que lors d’épisodes caniculaires précédents où les températures étaient en deçà de celles annoncées par Météo France pour les jours qui viennent, des collègues et des élèves ont été très fortement incommodés par la chaleur dans les locaux. De nombreuses fiches Santé et Sécurité au Travail avaient été rédigées.Il n’est pas  acceptable que cela se reproduise tous les ans. Des mesures sérieuses doivent être prises par l’employeur afin de protéger la santé des personnels et des élèves.

En effet, c’est « l'employeur[qui] prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs, notamment par la mise en place d’une organisation et de moyens adaptés » (article L412-1 du Code du Travail) quand bien même les locaux ne lui appartiennent pas.

C’est donc à l’Éducation Nationale, via la DSDEN ou le Rectorat de garantir des conditions de travail acceptables en contactant les collectivités locales responsables des locaux dans lesquels nous exerçons.

Le SNUDI FO 33 s’adresse au Directeur Académique (courrier ci-après), comme la FNEC FP FO l’a demandé au Recteur et au Ministre que des mesures soient prises afin de protéger la santé des personnels.

Selon nous, il serait par exemple tout à fait possible qu’une instruction du Préfet de la Gironde soit donnée aux maires pour fournir, partout où nécessaire, des climatiseurs mobiles et de l’eau fraîche tant que la température ne sera pas retombée à un niveau supportable et comme le préconise l’INRS. Si des mairies ne sont pas en mesure de fournir ce matériel alors la décision de fermeture des écoles doit être prise.

Si la Direction Académique et le Préfet ne veulent pas prendre les mesures de sécurité qu’appelle la situation de canicule, la question du droit de retrait sera posée car il n’est pas envisageable de travailler par des températures présentant un danger pour la santé.

CANICULE : Que faire en cas de chaleur insupportable ?

Le SNUDI-FO vous invite

à faire un SIGNALEMENT de DANGER GRAVE ET IMMINENT (registre ci-joint, également disponible sur l’intranet de la DSDEN 33 : Les divisions > DAG - Division des Affaires Générales > DAG2 - pôle santé et sécurité au travail > REGISTRE DANGERS GRAVES ET IMMINENTS) en indiquant la température relevée, l'heure du relevé, et toutes précisions sur la situation dans votre école...         

Ne pas hésiter à renouveler le signalement en cours de journée (par exemple un signalement à 11h, un autre à 15h) puis à nouveau le lendemain… car l’Administration a pour habitude de jouer la montre en pareille situation.

Ne pas se laisser désarçonner par l’argument spécieux que le relevé de température n’est pas réalisé avec un thermomètre « homologué » et dans ce cas demander que l’IEN vienne relever la température.

Transmettre le signalement par mail à ces 3 destinataires :

 

Les prévisions de température pour la Gironde

Prévisions en date du 24 juin à 10h42 – Météo France

Ville

Mercredi 26/06

Jeudi 27/06

Vendredi 28/06

Belin Beliet

41°

41°

34°

 

Blaye

38°

40°

35°

 

Bordeaux

39°

39°

35°

 

Coutras

40°

40°

39°

 

La Réole

38°

40°

37°

 

Langon

39°

40°

36°

 

Libourne

39°

39°

38°

 

Pauillac

38°

38°

35°

 

St André de Cubzac

40°

39°

38°

 

Ste Foy la Grande

40°

40°

39°

 

 

La recommandation R226 de la CNAMTS – Caisse Nationale d’Assurance Maladie des Travailleurs salariés a préconisé l’évacuation des salariés travaillant dans des bureaux au-delà d’une température ambiante de 34° degrés C.

De son côté, – les recommandation de L’INRS – Institut National de Recherche et de Sécurité parle de danger avec risque d’accidents du travail dont certains peuvent être mortels, quand la température monte au-dessus de 33° degrés C.

 

Fichier(s) à télécharger

    
Haut de page