Pas de trêve jusqu'au retrait !

 

Le rapport de force par la détermination des salariés s'intensifie !

C'est maintenant ! Il faut reconduire dès jeudi la grève dans toutes les écoles, établissements, administrations, entreprises !

Ne lâchons rien jusqu'au retrait du projet Macron-Delevoye

Communiqué intersyndical du 3 janvier 2020

 

Appel de l’AG de l’Education de la Gironde à Bordeaux le 17 décembre

 

Pas de trêve, jusqu’au retrait !

 

L’AG a réuni aujourd’hui mardi 17 décembre 140 collègues à Bordeaux, avec ses fédérations FSU-FO- CGT-SNALC, alors que la grève pour le retrait du plan Macron-Delevoye se poursuit depuis le 5 décembre et que de très nombreux collègues sont à nouveau en grève aujourd’hui.

 

L’AG réaffirme les revendications exprimées dans les assemblées générales précédentes : retrait total de la réforme Macron-Delevoye ; refus de tout système de retraites à points, de toute dégradation de nos pensions et de tout recul de l'âge de départ.

 

L’AG refuse le marché de dupe proposé par JM Blanquer, dont nous demandons la démission, qui, pour pouvoir financer nos retraites qu’ils détruisent eux-mêmes, propose d’hypothétiques primes en échange d’une remise en cause totale de nos statuts pour nous faire travailler plus. Elle déclare son opposition à toute remise en cause des statuts et obligations réglementaires de service des personnels de l’Éducation, et à tout allongement du temps de travail.

 

Alors que le gouvernement est en difficulté, que JP Delevoye, qui a élaborée cette réforme taillée pour les assurances privées, a été contraint de démissionner, E. Philippe déclare « le pays est perturbé mais pas bloqué ».

 

Il nous indique donc la marche à suivre.

 

Il y a déjà eu 4 journées d’action, et aujourd’hui la grève est massive ! 70 000 manifestants, du public comme du privé, à Bordeaux, au coude à coude pour exiger le retrait du plan macron/Delevoye. 20 000 de plus que le 5 décembre.

 

Delevoye est parti, sa réforme doit partir aussi ! Si le gouvernement ne retire pas son projet, alors, comme nos collègues de la RATP et de la SNCF, bloquons tout jusqu’au retrait de la réforme.

 

L’AG condamne toutes formes de répression envers les lycéens, étudiants, salariés, syndicalistes, gilets jaunes.

 

L’AG appelle

·       à reconduire et amplifier la grève jusqu’au retrait de la réforme Macron-Delevoye.

·       à poursuivre et amplifier les actions initiées par les différentes AG de secteur pour informer et convaincre (tractage, blocage, réunion publique…)

·       les collègues à refuser dès à présent de participer aux épreuves communes de contrôle continue prévues en janvier pour le nouveau bac.

 

L’AG s’adresse

·       à l’ensemble des fédérations syndicales de l’Education Nationale afin qu’elles appellent à la grève reconductible et qu’elles l’organisent sur tout le territoire par la tenue d’AG.

·      aux Unions Départementales et aux collectifs de lutte (gilets jaunes) afin qu’ils organisent des manifestations à Bordeaux jeudi 19 et samedi 21 décembre pour amplifier le rapport de force.

 

Adopté à l’unanimité, moins 1 contre et 1 abstention.


D’ores et déjà, suite à l’intersyndicale des Unions départementales de la Gironde FO, CGT, FSU réuni ce soir, est organisé :

 

Jeudi 19 décembre

11h Rassemblement sur le parvis de la gare St Jean, prises de paroles

puis manifestation vers la Victoire et République

 

Faites nous remonter l’état de la reconduction dans vos écoles :

Renseigner l’enquête GREVE ICI

 

Continuez à nous faire remonter toutes les informations ! Nous les diffuserons.

Ici toutes les infos sur les AG de secteurs

Convocations - motions/appels - CR des AG

 

 

Communiqué intersyndical éducation Gironde

Fichier(s) à télécharger

    

Articles en relation

Haut de page